Comment écrire une nouvelle

Si certains peuvent penser qu’écrire une nouvelle est plus facile qu’un roman, détrompez-vous ! La nouvelle est un format très spécifique, qui répond à des règles précises et qui doit être bien menée du début à la fin pour faire son effet ! Dans cet article, on vous donne quelques conseils et astuces pour écrire une nouvelle réussie de A à Z. 

Qu’est-ce qu’une nouvelle ?

La nouvelle se distingue du roman par son format court, mais pas seulement. Une nouvelle doit être brève, dense, rythmée et surtout se terminer par une chute ! Le début et la fin de la nouvelle sont donc particulièrement importants et l’écrivain doit les soigner au maximum. 

Parce que la nouvelle est courte, elle doit être concise. On peut y insérer des descriptions et des dialogues, comme dans un roman, mais chaque phrase doit avoir son importance pour mener le lecteur vers le déroulement final. Dans une nouvelle, on ne se perd pas en descriptions longues et inutiles, on se concentre à faire avancer l’intrigue !

Une nouvelle peut être fantastique, historique, réaliste, policière, biographique… peu importe du moment que ses règles élémentaires sont respectées et qu’une histoire est construite. 

Attention, il ne faut pas confondre nouvelle et fable. Contrairement à une fable, une nouvelle n’a pas de morale ou d’enseignements. La chute n’est pas une leçon de morale !

Pour toutes ces raisons, la nouvelle est un exercice de style pour l’écrivain. Elle lui permet de tester ses idées et son style, et de s’exercer à construire des histoires, parfois avant de se lancer dans l’écriture d’un roman. 

Les ingrédients d’une nouvelle réussie

Plus précisément, voici les caractéristiques d’une nouvelle réussie :

  • Un récit ponctuel : l’intrigue doit s’organiser autour d’un seul événement (comme les pièces de théâtres classiques). 
  • Peu de personnages : pour pouvoir pousser la psychologie des personnages dans un format court, il est nécessaire de ne pas trop en mettre. 
  • Peu de descriptions : la nouvelle n’a pas la place pour des descriptions de paysages ou de caractères trop longues. Vous devez décrire uniquement ce qui est nécessaire à l’intrigue.
  • Un rythme soutenu : la nouvelle doit contenir du suspense et un rythme soutenu qui va transporter le lecteur jusqu’à la fin.
  • La chute : la chute doit surprendre le lecteur. On dit d’ailleurs souvent que c’est la chute qui fait toute la nouvelle : si la chute n’est pas maîtrisée par l’auteur, le lecteur sera déçu. 

Dernier conseil : le meilleur moyen de réussir ses nouvelles, c’est d’en avoir lu ! Plus vous lisez de nouvelles, plus vous comprendrez ce qui fait une bonne nouvelle et plus vous saurez le mettre en application de manière naturelle. Vous pouvez lire les maîtres de la nouvelle : Maupassant, Edgar Allan Poe, Philip K. Dick, Dino Buzzati… 

Les étapes à suivre pour écrire une nouvelle

Une fois que vous avez votre idée, votre intrigue et un plan en tête, vous pouvez vous lancer dans l’écriture de votre nouvelle. Voici les étapes à suivre pour vous guider dans l’écriture de votre nouvelle.

1 ère étape : réaliser le brouillon de votre nouvelle

réaliser un brouillon pour écrire une bonne nouvelle

La première chose à faire est de réaliser un brouillon de votre nouvelle. Le brouillon est essentiel car il va vous permettre de vous familiariser avec votre personnage, votre décor et votre histoire. Une fois que vous aurez fait le brouillon, vous aurez déjà passé une étape importante. On considère en effet que le brouillon constitue 30 % à 40 % du travail !

Il existe plusieurs méthodes pour réaliser un bon brouillon de nouvelle, qui vous servira de base solide. 

La première est celle qui consiste à établir les étapes de votre récit selon le schéma narratif classique. C’est lors de la version finale que vous échangerez des étapes ou que vous enrichirez certaines parties pour une nouvelle plus originale. 

La seconde méthode est la méthode de la boule de neige : écrivez un résumé de chaque partie de votre nouvelle, dans un tableau si besoin, pour avoir le plan très précis de votre intrigue avant de vous lancer dans l’écriture finale. 

Le brouillon est le moment où vous allez décider définitivement de tout ce qui constitue votre nouvelle, en faisant plusieurs essais et en gardant les plus concluants. Par exemple : récit à la première personne et au présent, ton humoristique, vocabulaire courant, etc…

C’est également pendant la mise en place du brouillon de votre nouvelle que vous devez mettre au point votre chute. En effet, tout ce que vous écrirez devra concourir à amener vers la chute, et créer l’élément de surprise. Paradoxalement, vous devez donc d’abord écrire la fin avant d’écrire le reste de votre nouvelle. 

Le brouillon est enfin l’occasion de travailler la première phrase, pour la rendre accrocheuse. Sans pour autant y passer autant de temps que Flaubert pour son livre Salammbô, vous devez soigner cette première phrase pour que le lecteur ait envie de lire la suite. 

2 ème étape : transformer votre brouillon en nouvelle

Une fois votre brouillon terminé, il est temps de vous arrêter sur une version définitive. Testez-le pour voir s’il reste quelques ajustements de dernière minute. Pour cela, vous disposez de plusieurs méthodes :

  • Lire l’histoire à voix haute (la technique préférée de Flaubert !) : cette technique vous permettra non seulement de voir les fautes de syntaxe et de grammaire, mais aussi les incohérences dans l’écoulement du récit et les passages trop longs ;
  • Faire lire votre nouvelle par des proches : attention, vous ne devez pas être susceptibles mais accueillir les critiques de façon objective ! Pour plus d’objectivité, vous pouvez d’ailleurs faire lire votre nouvelle par des collègues ou par des personnes de votre groupe de lecture ou de votre club d’écriture !

C’est aussi lors de cette étape que vous allez devoir vous arrêter définitivement sur un titre. Le titre est très important car c’est la première impression qu’auront les lecteurs de votre nouvelle, et qui décidera souvent de s’ils la lisent ou non. 

3 ème étape : les corrections

Suite à la 2ème étape énoncée ci-dessus, vous aurez peut-être des retouches à faire. Ne rechignez pas devant la tâche, vous êtes bientôt au bout de votre nouvelle !

Quelques derniers conseils 

On termine ce guide avec quelques conseils qui pourront vous servir pour vous démarquer parmi la quantité de nouvelles existantes :

  • Dès le début, le lecteur doit être plongé dans l’action : c’est une erreur de commencer une nouvelle en décrivant le cadre et le personnage. Ces éléments viendront au fur et à mesure de l’intrigue. Vous devez commencer par un événement, une scène d’action qui donnera tout de suite le ton de votre nouvelle. 
  • Utilisez les non-dits : plutôt que de tout dire de façon explicite, laissez entendre des choses. En surface, votre nouvelle doit donner l’impression d’une histoire classique, mais avec un élément qui dérange le lecteur sans qu’il parvienne à mettre le doigt dessus… 
  • Le plan de votre nouvelle ne doit pas être trop apparent : certes, il doit y avoir un début, un milieu, et une chute. Mais la transition entre ces parties doit être bien menée pour que le lecteur ne se rend pas compte qu’il passe de l’une à l’autre. 

Avec tous ces éléments, vous devriez pouvoir écrire une nouvelle intéressante pour vos lecteurs ! Rappelez-vous que l’objectif est de produire des émotions chez votre lecteur : suspense, intérêt, empathie, angoisse, surprise… C’est cela qui rendra votre nouvelle vivante et qui fera que le lecteur la gardera en mémoire, elle plutôt que d’autres…

About The Author

Lucas HEINTZ

Bonjour, je m’appelle Lucas et mon objectif est d’aider les gens à créer le livre de leurs rêves ou tout simplement de réussir à vivre de sa passion.Nul besoin d’être le meilleur écrivain de tous les temps ou d’avoir le style de Victor Hugo, vous pouvez vous aussi, sans avoir la moindre connaissance vous lancer dans la création de votre livre.Avril 2017 : Je suis étudiant en bts comptabilité gestion et je viens de finir ma première année quand j’ai eu l’idée de créer mon livre sur internet. Je décide donc pendant les vacances d’été de me lancer, très vite je me rends compte qu’il n’est pas si difficile d’écrire un livre et je sors alors mon premier livre sur internet.Août 2017 : Après plusieurs mois de recherche afin de savoir comment faire connaitre son livre je commence à gagner régulièrement de l’argent grâce à mon livre, je décide donc d’en écrire d’autres afin de cumuler les ventes.Aujourd’hui j’ai décidé de créer se blog afin de partager mes connaissances et mes méthodes pour réussir tout comme moi à créer vos livres. Je ne vais pas vous donnez de méthode miracle, cela dépendra de votre envie également. Mais si vous suivez les différentes étapes de la formation je peux vous assurez que vous aurez très vite des résultats.