Les 10 livres les plus rares et chers du monde

Si vous êtes ici, c’est parce que vous êtes sûrement une personne qui dévore les bouquins. Bonne nouvelle : au niveau de cet article, on va mettre la lumière sur les livres les plus rares et chers du monde. Si vous pensez que le prix d’un livre ne peut pas dépasser quelques euros, sachez que vous vous trompez ! Il existe des manuscrits qui coûtent des millions d’euros. C’est l’occasion de les découvrir !

Les 10 livres les plus cher de tous les temps

Le Codex Leicester de Leonard de Vinci

Ce livre du fameux Leonard De Vinci est l’un des bouquins les plus chers au monde (les plus rares aussi). Il s’agit d’un livre de 72 pages (18 feuilles doubles), que les analystes considèrent comme étant le plus connu des revues scientifiques de De Vinci.

Au niveau du livre, l’écrivain évoque des réflexions manuscrites et des théories concernant plusieurs sujets, à savoir ; le mouvement de l’eau, pourquoi la lune brille, les fossiles, etc…

Thomas Coke (le premier compte de Leicester) était la première personne à acheter ce manuscrit en 1717, d’où le nom du livre : Le Codex Leicester. En 1980, c’est le collectionneur d’art Armad Hammer qui a eu la chance d’avoir l’ouvrage entre les mains, et le renomme à son nom (Codex Hamer), il l’expose dans son musée privé à Los Angeles. En 1994, Bill Gates, le patron de Microsoft, a déboursé une grosse somme pour acheter ce livre rare : 29 millions d’euros. Il est donc considéré comme étant le livre le plus cher jamais vendu.

À noter que le manuscrit a été rédigé par cet inventeur entre 1506 et 1510. Par ailleurs, le Codex Leicester ne contient aucune phrase sur l’homme lui-même. Le livre ne contient aucun mot autobiographique !

La Magna Carta

La Magna Carta (ou la Grande Charte), ou encore la « Magna Carta Libertatum » est parmi les livres les plus chers et rares au monde. La preuve : la copie originale du bouquin a été achetée aux enchères, en 2007, pour 20,1 millions d’euros. Énorme, non !

L’exemplaire original de la Magna Carta est rédigé par l’archevêque de Canterbury et acceptée par le Roi d’Angleterre Jean sans Terre. L’ouvrage a été rédigé pour un objectif : faire la paix entre le Roi et un groupe de barons rebelles. Il s’agit d’un accord qui porte sur des questions de fiscalité, de droits féodaux et de justice.

« Aucun homme libre ne sera saisi, ni emprisonné, ni dépossédé de ses biens, déclaré hors la loi, exilé ou exécuté de quelque manière que ce soit. Nous ne le condamnerons pas en plus à l’emprisonnement sans un jugement légal de ses pairs, conforme aux lois du pays. (…) À personne nous ne vendons, refuserons, ni retarderons les droits à la justice », peut-on lire sur la charte.

À noter que cette charte a été conclue durant l’été 1215. Par ailleurs, elle a été révisée en 1216, 1217 et 1225 avant d’être enfin copiée dans les archives du Parlement médiéval d’Angleterre.

St Cuthbert Gospel

Le St Guthbret Gospel (ou encore le Stonyhusrt Gospl) est un bouquin rare et très cher. Il s’agit d’un livre de poche de Gospel, rédigé en latin et datant du 8ème siècle.

L’élément qui rend ce livre unique, c’est qu’il est l’un des premiers exemples de reliure dans le monde. Côté prix, le St Guthbert Gospl a été vendu aux enchères en 2012 pour 13,4 millions d’euros.

Selon les informations publiées par les médias spécialisés, Saint Cuthbert a probablement résidé à Lindisfrane vers 698, où il a réalisé ce manuscrit. À la mort de l’écrivain, le manuscrit fut enfermé avec son créateur. En 1104, le cercueil est ouvert et on a eu la chance de découvrir le livre à l’intérieur. Depuis le 8ème siècle, le bouquin a été passé de collectionneurs privés en collectionneurs privés, pour enfin arriver dans les mains de la British Library.

À noter que la directrice de la British Library a déclaré que « ce précieux objet restera dans les mains du public afin que les générations actuelles et futures puissent en tirer les leçons ». Le livre permet une véritable « connexion directe avec nos ancêtres, remontant à 1300 ans », ajoute-t-elle.

Bay Psalm Book

Selon les historiens, le Bay Psalm Book est le premier livre imprimé en Amérique du Nord britannique. Par ailleurs, il fait partie de notre sélection des 10 livres les plus rares et chers du monde.

C’est en 1640 que l’ouvrage a été imprimé pour la première fois à Cambridge Massachusetts. La première édition avait été rédigée et imprimée par pèlerins puritains à Cambridge, deux ans après l’importation de la première presse d’imprimerie depuis Londres.

Certaines rumeurs indiquent qu’il en resterait seulement 11 exemplaires dans les quatre coins du monde. L’un d’entre eux a été vendu aux enchères organisées par la maison Sotheby’s en 2013 pour 13,4 millions d’euros. L’acheteur est le millionnaire et philanthrope américain David Rubenstein.

Pour rappel, cet ouvrage était un « précurseur de Lexington et Concord, et un final, de l’indépendance politique américaine. Avec lui, la Nouvelle-Angleterre a déclaré son indépendance de l’Église d’Angleterre ».

À noter que le prix final de vente était en dessous de la fourchette établie par le vendeur : entre 15 et 30 millions de dollars.

Le Livre des Prières de Rothschild

Le « Rothschild Hours », le « Rothschild Prayer Book », ou le « Livre de Prières de Rothschild » est un bouquin d’heures manuscrit enluminé flamand, réalisé autour de l’an 1505 pour la famille des Habsbourg. Par la suite, il a rejoint la collection des Rothschild au cours du XIXe siècle. Pour rappel, le manuscrit a été réalisé par Gérard Horenbout, Alexandre Bening et son fils célèbre Simon.

Pour son prix, il a été acheté en 1999 par un collectionneur privé pour 12,6 millions d’euros, soit quatre fois son estimation de base. Il est donc considéré comme étant le plus cher manuscrit enluminé dans le monde. À noter qu’il a été vendu par la maison d’enchères Christie de New York.

Le Livre des Prières de Rothschild est une magnifique œuvre de la Renaissance. Il contient 67 miniatures en pleine page, présentant des scènes de la Bible, et de riches illustrations portant sur des scènes de la vie paysannes. Par ailleurs, le propriétaire de l’ouvrage a déclaré que « Le Livre des Prières de Rothschild est un travail d’art magnifique et ce fut un plaisir et un honneur pour nous d’être en mesure de le présenter largement et de susciter une admiration mondiale ».

Les Oiseaux d’Amérique, de Jean-Jacques Audubon

Les Oiseaux d’Amérique est l’un des livres les plus rares et chers du monde. D’ailleurs, il n’existe que 119 exemplaires complets de la première édition de l’ouvrage. En 2010, l’une des éditions (en quatre volumes) a été vendue pour 10,8 millions d’euros. Pour rappel, deux autres exemplaires ont été vendus en 2000 pour 8,3 millions d’euros, et en 2012 pour 7,4 millions d’euros.

Jean-Jacques Audubon était le premier à militer pour la protection de la nature en dénonçant le massacre des animaux, et en particulier des oiseaux. Son livre nous rappelle la responsabilité de l’être humain dans la dégradation de l’environnement. À noter que « Les Oiseaux d’Amérique » a été publié entre 1827 et 1838 à Londres.

Dans son livre, Audubon représente divers oiseaux vivants aux États-Unis en taille réelle, avec des détails très fidèles et des couleurs travaillées à l’aquarelle. Le livre comporte 435 aquarelles finement reproduites dans des ouvrages géants de 98x76cm (format double éléphant-folio). Toutefois, beaucoup de planches ornithologiques ont été revendues individuellement. Il ne reste donc que 119 planches.

Aujourd’hui, les aquarelles originales sont conservées à la New York Historical Society, qui les a achetées à la veuve d’Audubon.

Les contes de Canterbury, de Geoffrey Chaucer

« Les Contes de Canterbury » est un livre imprimé en 1477, et rédigé par Geoffrey Chaucer. Aujourd’hui, on compte seulement une douzaine d’exemplaires éparpillée dans les quatre coins du monde. Cet ouvrage fait également partie de notre sélection des 10 livres les plus rares et chers du monde.

Le dernier exemplaire restant appartient à Earl Fitzwilliam, qui l’a acheté de chez un collectionneur privé pour 6,80 euros en 1776. En 1998, le même exemplaire a été vendu aux enchères pour 7 millions d’euros.

« Les contes de Canterbury » est une série de vingt-quatre histoires, rédigé entre 1387 et 1400, et publié au XIVe siècle. Les contes sont racontés par un groupe de pèlerins faisant route de Southwark à Cantorbéry pour visiter le sanctuaire de Thomas Becket dans la cathédrale de Cantorbéry. De plus, l’ouvrage fait partie des premières grandes oeuvres de la littérature anglaise.

À noter que le réalisateur italien Pier Paolo s’est inspiré du livre pour réaliser un film qui porte le même titre.

Premier Folio, de William Shakespeare

« Le premier folio », ou « Les comédies, les histoires et les tragédies de M. William Shakespeare » est une collection de pièces de Shakespeare, imprimée en 1623 en 750 exemplaires. Aujourd’hui, les estimations indiquent qu’il n’en resterait que 228 exemplaires, qui sont très recherchés par les collectionneurs de livres. En 2001, Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft, a acheté un exemplaire pour 5,6 millions d’euros.

Le « Premier Folio » contient 36 pièces attribuées à Shakespeare. C’est un recueil posthume, un livre volumineux, souvent de référence, où la feuille a été pliée une fois, et dont la taille à l’état fermé se rapproche du format A4.

La gravure du portrait de l’écrivain contenu dans le livre est un point intéressant de cet ouvrage. Il aurait été gravé par Martin Droeshout, qui n’avait que 15 ans lors de la mort de Shakespeare. La British Library explique que Martin a dessiné le portrait en fonction des souvenirs de ceux qui ont connu Shakespeare, puisqu’il est peu probable qu’il l’ai rencontré.

En avril 2016, l’université d’Oxford a annoncé avoir découvert la première compilation des œuvres théâtrales de William Shakespeare, en Écosse.

Aujourd’hui, il est possible de consulter le « Premier Folio » en ligne. La numérisation du bouquin fait partie du grand projet Heritage Made Digital qui vise à rendre des œuvres rares accessibles à tous.

La Bible de Gutenberg

La Bible de Gutenberge, ou la « Bible latine à 42 lignes » est le premier ouvrage imprimé en masse à l’aide de caractères mobiles en Europe. 180 copies originales ont été imprimées. Aujourd’hui, 38 copies sont restées en parfait état. En 1987, une copie a été vendue aux enchères pour 4,6 millions d’euros.

Les spécialistes indiquent que la plupart des copies ont été vendues en folios ou en pages uniques. Il est donc très difficile de trouver une copie complète.

La Bible de Gutenberg est entièrement imprimée en doubles colonnes, avec des pages majoritairement constituées en 42 lignes.

À noter que Johannes Gutenberg est considéré comme l’inventeur du processus de fabrication des caractères métalliques mobiles uniformes et interchangeables, et le développeur des matériels et méthodes ayant permis la naissance de l’impression. Il est né à Mayence, en Allemagne, vers 1400, dans une famille aristocratique ayant des liens avec l’industrie locale d’orfèvrerie.

Les contes de Beedle the Bard, de J. K. Rowling

« Les contes de Beedle the Bard » est mentionné plusieurs fois dans Harry Potter et les Reliques de la Mort. J. K. Rowling a réalisé 7 exemplaires de ce livre pour enfants, avec des illustrations faites par l’auteur lui-même, relié en cuir marron et décoré d’argent et de pierres de lune.

J. K. Rowling a donné 6 exemplaires originaux à ses amis et à ses éditeurs. Le septième exemplaire a été vendu aux enchères pour 3,6 millions d’euros. Il est donc parmi les livres les plus rares et chers du monde.

À noter que les fans de Harry Potter ont exprimé leur déception de ne pas pouvoir accéder à ce livre. C’est pour cette raison que la romancière a annoncé qu’une version pour le grand public sera disponible. Chose promise, chose due ! Le livre paraît le 4 décembre 2008 dans de nombreuses langues.

About The Author

Lucas HEINTZ

Bonjour, je m’appelle Lucas et mon objectif est d’aider les gens à créer le livre de leurs rêves ou tout simplement de réussir à vivre de sa passion.Nul besoin d’être le meilleur écrivain de tous les temps ou d’avoir le style de Victor Hugo, vous pouvez vous aussi, sans avoir la moindre connaissance vous lancer dans la création de votre livre.Avril 2017 : Je suis étudiant en bts comptabilité gestion et je viens de finir ma première année quand j’ai eu l’idée de créer mon livre sur internet. Je décide donc pendant les vacances d’été de me lancer, très vite je me rends compte qu’il n’est pas si difficile d’écrire un livre et je sors alors mon premier livre sur internet.Août 2017 : Après plusieurs mois de recherche afin de savoir comment faire connaitre son livre je commence à gagner régulièrement de l’argent grâce à mon livre, je décide donc d’en écrire d’autres afin de cumuler les ventes.Aujourd’hui j’ai décidé de créer se blog afin de partager mes connaissances et mes méthodes pour réussir tout comme moi à créer vos livres. Je ne vais pas vous donnez de méthode miracle, cela dépendra de votre envie également. Mais si vous suivez les différentes étapes de la formation je peux vous assurez que vous aurez très vite des résultats.