Qui doit payer la pierre tombale ?

Qui doit payer la pierre tombale ?

La pierre tombale est un monument funéraire, destiné à honorer la mémoire d’une personne décédée. Elle peut être en marbre, en granit ou en pierre naturelle.

La pierre tombale est généralement placée sur une sépulture et constitue l’un des éléments du monument funéraire.

La pierre tombale peut être personnalisée avec le nom et les dates de naissance et de décès du défunt. Elle peut aussi comporter des symboles religieux ou des motifs artistiques.

La pierre tombale est souvent utilisée pour honorer la mémoire d’un proche disparu.

 

Qui est responsable de payer la pierre tombale ?

C’est une question qui revient souvent, mais il n’y a pas de règle définie en matière de succession. Dans la plupart des cas, la personne qui décède est responsable du paiement de la pierre tombale. Cependant, les situations sont différentes selon que le défunt était marié ou non et si l’un des conjoints était propriétaire du terrain sur lequel est construite la tombe.

Lorsque le terrain appartient au couple ou à l’une des parties et que tous les membres sont mariés, les héritiers devront payer pour ce qu’ils ont reçu. Si l’un des conjoints est mort sans être marié, c’est uniquement sa famille qui doit payer pour sa propre tombe.

La situation peut également changer si les conjoints ne sont pas héritiers et n’ont pas signé de testament ou un contrat d’assurance vie.

Qui doit payer la pierre tombale

Combien cela coûte-t-il généralement de payer une pierre tombale ?

Une pierre tombale coûte généralement entre 500 et 1. 500 €. Cependant, il faut également tenir compte de la matière première utilisée pour fabriquer la pierre tombale, du type de gravure ou encore du lieu d’inhumation.

Le prix peut également varier en fonction des travaux de restauration à réaliser sur le monument funéraire. Si vous souhaitez faire appel à un entrepreneur, mieux vaut préparer votre budget et bien comparer les prestataires avant de choisir une société spécialisée dans la construction et l’entretien des monuments funéraires.

Il est important de savoir que les prix peuvent varier considérablement d’une région à l’autre et en fonction de la qualité des matériaux utilisés par les entrepreneurs.

Il existe plusieurs types de pierres tombales : La pierre tombale classique en granit : cette pierre convient évidemment aux personnes qui souhaitent conserver leur tombe intacte durant toute une vie.

  Est-il obligatoire de mettre un nom sur une tombe ?

La pierre tombale avec stèle : elle est plus chère qu’une simple stèle, mais permet d’inscrire un texte ou une photo sur son marbre (qui doit être taillée).

La stèle est posée sur le sol et ne peut pas être enterrée sous terre (la tombe n’est alors pas individuelle).

La stèle peut être décorée avec des fleurs artificielles ou naturelles (des arbustes).

L’avantage ? Vous pouvez facilement changer sa couleur au fil des années, contrairement à une tombe traditionnelle qui doit rester intemporelle.

Y a-t-il des subventions disponibles pour aider à payer une pierre tombale ?

Non.

Il n’y a pas de subventions disponibles pour aider à payer une pierre tombale. Par contre, il y a certaines aides qui peuvent être utiles, comme le remboursement des frais d’inhumation ou bien l’allocation décès. Nous allons vous expliquer ce que sont les subventions et les aides disponibles pour aider à payer une pierre tombale.

Les subventions et aides disponibles pour aider à payer une pierre tombale sont : L’allocation décès : Cette allocation est versée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) aux personnes qui ont perdu un proche en raison du décès de celui-ci. Cette aide sert à couvrir les frais funéraires, mais également toutes les autres dépenses liées au décès du proche concerné par cette aide (comme le transport). Pour pouvoir prétendre à cette aide financière, il faut que le montant total des revenus nets ne dépasse pas un certain plafond fixé annuellement par la CAF. Ainsi, l’aide financière sera versée si le montant total des revenus nets du foyer ne dépasse pas 10 599 € en 2017. Si vos revenus sont supérieurs à ce montant, vous serez considérés comme étant non éligible à l’allocation deces et ne pourrez donc pas percevoir cet argent destiné aux frais funéraires.

Il existe également une allocation obsèques mises en place par la Sécurité Sociale (la SAGS), qui est versée directement au crématorium ou au centre funéraire afin de permettre aux proches d’organiser eux-mêmes les obsèques après un délai de 30 jours suivants le décès de la personne concernée.

  Est-il obligatoire de mettre un nom sur une tombe ?

Quel type de pierre tombale est le plus courant ?

Le cercueil en granite est le plus courant. Ce type de cercueil peut être fabriqué en différentes couleurs et de différentes formes, ce qui permet à la famille du défunt d’avoir un choix très large.

Le granit est une pierre très tendance, car elle présente l’avantage d’être facile à entretenir.

Les tombales peuvent être posées directement sur le sol ou scellées dans du béton. Dans tous les cas, elles ne risquent pas de bouger au fil des ans, contrairement aux cendres qui ont tendance à se déplacer avec le vent, ce qui peut être dangereux. Pour faire face au coût élevé des granits, il existe des alternatives moins onéreuses telles que la porcelaine ou encore la résine synthétique.

Le prix moyen d’une pierre tombale en granit est de 1 500 € pour les modèles simples et 2 000 € pour les modèles plus travaillés. Cependant, il faut savoir que ce prix n’inclut pas toujours le socle et qu’il faut compter entre 200 et 400 € supplémentaires par an pour l’entretien annuel (nettoyage).

Comment puis-je personnaliser ma pierre tombale ?

Si vous songez à la personnalisation de votre pierre tombale, il faut savoir que cette opération peut être réalisée par un artisan.

Vous pouvez également créer une gravure sur la pierre tombale afin d’y faire graver des mots ou des éléments particuliers.

La gravure sur pierre tombale est une solution simple et rapide pour rendre hommage à un proche disparu.

Quand est-il généralement nécessaire de payer une pierre tombale ?

Il est généralement recommandé de payer une pierre tombale lorsque le décès a lieu dans un établissement hospitalier. Dans ce cas, cette prestation sera gratuite.

La famille du défunt devra alors s’acquitter des frais d’obsèques. En revanche, si le décès a lieu à domicile, la famille n’est pas tenue de payer les frais d’obsèques. Cependant, il est préférable de régler ces frais avant l’inhumation afin que la personne concernée ne soit pas obligée de vendre son corps pour pouvoir procéder aux funérailles. Par ailleurs, si la personne qui est décédée était sans ressource ou en situation de grande pauvreté et qu’elle n’a rien laissé derrière elle à part sa famille et ses proches, les frais d’obsèques peuvent être exonérés des droits de succession.

  Est-il obligatoire de mettre un nom sur une tombe ?

Existe-t-il des alternatives à la pierre tombale ?

Il existe plusieurs alternatives à la pierre tombale traditionnelle. D’un point de vue esthétique, il est possible d’opter pour un monument funéraire en granit ou en marbre, par exemple. On peut également opter pour des objets personnalisés, tels que des bougies ou des fleurs.

Les entreprises spécialisées proposent différents types de compositions florales et offrent l’opportunité de choisir entre des modèles classiques et originaux.

Il est également possible d’opter pour une tombe qui sera recouverte de gravier blanc au lieu du granit habituellement utilisé. Cette solution permet notamment aux personnes ayant eu un budget restreint pour l’achat d’une pierre tombale de disposer d’un endroit où reposer leur défunt proche. Pour les familles ayant opté pour un enterrement civil, il est possible de choisir parmi une large gamme de cercueils en carton biodégradables et recyclables. Ce type de cercueil peut être personnalisé avec la photo du défunt, ses empreintes digitales ou encore sa musique préférée afin que les membres de sa famille puissent se souvenir à chaque fois qu’ils viennent se recueillir sur son corps inerte.

Il est également possible dans certains cas d’organiser une cérémonie privée pour rendre hommage à son proche disparu. Une société funéraire spécialisée peut organiser ce type d’enterrement privée afin que le défunt soit inhumés loin des regards indiscrets et respecte ses volontés.

Si la famille n’a pas les moyens de payer la pierre tombale, il faut en informer le caveau familial. Il est possible d’y mettre une plaque ou une épitaphe (inscription sur la tombe), mais celle-ci n’est pas obligatoire.

 

(Visited 6 times, 1 visits today)